Tous les articles par Isabelle

Réveil de l’Ours

💕🙏💕🙏💕🙏💕🙏💕🙏💕🙏💕
Réveil de l’ours

Pas à pas suivre le chemin
Accueillir ce qui est, dans la joie
Créer l’espace à ce qui sera
Honorer mes ancêtres, mes terres
Aimer puissamment sans condition

M’émerveiller de tout, ici et maintenant
Apprendre avec sagesse et humilité
Me nourrir de ce qui est en moi
Aimer, Être, Vivre, Croire, et rester libre

💕🙏💕🙏💕🙏💕🙏💕🙏💕🙏💕
Izan le 02/02/2020

Ene Aztia

Aitatxi,
Mon 1er chamane, mon sage à moi
Aujourd’hui mon coeur sait que tu étais celui là, mon guide, mon phare
Celui qui, ou que j’aille , est, a toujours été et sera toujours là
« Quoique tu fasses, tu y arriveras j’ai confiance en toi »
Tu te souviens de ces mots-là dis?
Tu te souviens que c’est de ta bouche que ses mots raisonnent le plus fort en moi
ce soir j’écris sous les étoiles et je sais que tu observes,
Je sais bien que t’es derrière moi là ,  prêt à lever le makila pour me pincher le cul
Souris pas j’te vois
Rigole pas j’t’entends
T’as vu elle a bien grandi la Sorgin hein?! Allez elle se débrouille bien finalement non juste quand elle est ELLE ?!
Tu la vois reconnecter ses racines et s’assumer , assumer tout ça ENFIN !?
Tu sais je la ressens cette Terre,
de plus en plus, je la sens couler dans mes veines, respirer par mes poumons, pleurer a travers mes yeux , avoir mal à travers ma peau, appeler à la joie à travers ma voix, appeler à la paix à travers mes bras
Je sais que dans mes arbres il y a un peu de toi qui vient soulager ma peine, un peu d’amatxi aussi et tant d’ancêtres  encore
Je sais qu’à chacune des fois où je vous reconnnais, où je vous vois enfin , tous autant que vous êtes, vous êtes fiers
Et je le suis tout autant de porter cela en moi, de continuer cela
Je sais qu’à chaque moment où je vous retrouve dans mes rêves, dans mes actes , dans mes voyages , je sais que vous vous réjouissez un peu plus , alors souvent pour vous je danse


Je ne pourrais jamais assez exprimée l’immense gratitude que j’ai pour vous quand vous guidez mes pas.


Tu sais Aitatxi, tu sais à quel point tu me manques , à quel point ça a été dur sans toi, il m’en a fallu du temps pour faire le deuil du toi d’ici bas
Il m’en a fallu des années pour comprendre enfin au delà des mots tout ce que tu m’as transmis
Toutes ses valeurs cette sagesse cette richesse et surtout cet Amour
Toute cette force en moi elle me vient de votre Amour
Toute cette sérénité retrouvée je vous la dois
Toute ces connaissances ce savoir je les porte pour vous et au travers  de vous tous les jours
Et j’espère m’en servir au mieux, avec dignité et humilité.
Je suis fière de ceux qui font mon histoire d’aujourd’hui, mon chemin de demain,
Je suis fière d’être une maman de vos descendants ,  d’une partie tout du moins, faut pas déconner non plus
Je te promets aitatxi que quoique je fasse , j’y arriverai car j’ai confiance en moi,
Je te promets d’en faire mon Mantra et de m’y tenir du mieux que je peux
La vie continue et dis donc qu’est ce qu’elle est belle quand on la saupoudre de douceur et d’un peu de vous

Izan le 29/01/2020

Retour des profondeurs

« Un mal est un bien qui n’est pas à sa juste place » Idris Lahore

Alors je vais être honnête et lâcher un bout de moi

Je viens de traverser des heures , des jours très compliqués, avec une splendide explosion d’émotions ces dernières heures…
moralement, j’ai sombré… Encore.. et j’ai été excessivement en colère , en colère contre moi surtout,
Mais j’ai été soutenue, soutenue par des parfaits signes d’amitié , chacun avec leur justesse et leur effet.

🙏🙏🙏Alors pour ça Merci mes Amis 🙏🙏🙏

Ce soir je regarde un peu les choses différemment , plutôt que de me débattre au fond de mon gouffre et de brasser de l’air, de m’épuiser pour rien , j’ai choisi de m’asseoir au fond de mon précipice, de respirer et de regarder , inspirés des différentes choses entendues , échangées aujourd’hui.
J’ai pris le temps de me centrer, d’aller chercher la Force en moi et là où je sais que je peux la trouver
Et j’ai choisi d’observer ce qui se passait là, de manière juste et de réfléchir à comment sortir de mes réactions excessivement bruyantes
Puis j’ai décidé d’inviter la sérénité, la clarté et surtout ma copine compassion.

Alors la paix s’est installée face à moi et la joie est tranquillement revenue s’asseoir à mes côtés , les deux me disant  » alors tu reviens? Tu verras c’est pas si difficile si tu restes avec nous »

Enfin les larmes sont devenues plus douces et se sont asséchées.

Oh certes je n’ai pas le cul sorti du sable comme dirait l’autre mais promis je vais essayer ,
promis je vais garder tout ces amis là le plus souvent possible près de moi, a chaque seconde
Juste en tâchant d’oublier le moins possible que l’Enseignement que j’ai choisi de vivre , que les Enseignements que j’ai choisi de suivre me permettent ces moments là , me permettent de comprendre qui je suis, plutôt que rester avec celle que mon mental voudrait que je sois « celle que je ne suis plus »

Merci donc à la vie

Isabelle Van Hamme le

Izan le 21/01/2020

Merci à la vie, l’Amour et l’Amitié

🍀🍀🍀 Merci à la vie, Merci à l’Amitié pour ce doux week-end où l’amitié te fait sourire, rire et danser Toucher du bout du doigt le passé, le présent, et peut être un peu le futur,Où tout devient impalpable, insaisissable et pourtant tellement là,dans le sourire qui vient adoucir les lèvres,Dans la douceur du souvenir à chaque pas poséDans cet arbre qui chuchote à mes oreilles en emportant mes larmes,Dans cette eau qui nettoie mes peurs et emportent mes douleursDans ce vent doux qui fait s’envoler mes doutesDans cette grotte où raisonnent un son, des mots, un instant d’éternitéDans les chants qui célèbrent la joie de l’éveil version 2.0Dans les mains qui tapent, touchent, carressent tout ce qui est à portéeDans les odeurs, les sons, les couleurs ,les rencontresDans cette terre sous mes pieds,ces nuages qui s’écartent,Et dans le temps ce temps qui joue en synchronicité Gratitude d’être là en vie , debout et vivante Ce soir il me reste une étape mais je suis sereine parce que je sais, maintenant je sais la puissance de s’aimer SOI bien au delà de l’Amour que je cherchais dans le regard de l’Autre Isabelle Van Hamme Izan le 5 janvier 2020

Accueillir ce qui est

Accueillir les choses telles qu’elles sont et comme elles viennent Aujourd’hui c’est Noël et l’occasion de se réjouir
Pour moi j’avoue il est de ces cadeaux non matériels, impalpables et pourtant tellement là que je me dois de les accepter quelque soit la souffrance que cela provoque dans l’instant
De les accueillir , quelque soit la douleur que cela provoque, de me poser là et de les observer, tout en m’observant avec bienveillance, sans jugement, sans culpabilité
Accueillir la douleur, les larmes , la tristesse et la colère et les laisser se poser là
Les manifester ou pas? je ne sais pas mais c’est là
Changer de centre pour ne pas se laisser envahir, dépasser pour ne pas rester là
Dire oui à la vie et la remercier aussi pour ça
Et se remettre à danser et chanter
Danser pour moi, pour mes enfants, mes amis
Mais aussi danser pour mes ancêtres , danser avec gratitude
et recevoir en cadeau,
au travers mes pas et mes bras levés vers eux
la Force d’avancer encore , d’avancer toujours , d’accueillir sans faillir,
pliant le genou pour me relever plus grandie encore
Merci pour les rires et Merci pour les larmes
Merci pour les joies et aussi la tristesse et la colère
Merci pour la sérénité et aussi l’agitation et la révolte
Merci pour la douceur et aussi la douleur
Merci pour l’Amour et aussi les abus
Merci pour la Compassion et pour les jugements
Merci pour les rires de l’âme et merci pour les blessures
Merci pour les belles réussites et  pour mes erreurs, mes echecs
Merci pour les mots et aussi les non dits
Merci à ma famille , a mes amis, et aux faux amis
Merci pour la confiance et merci pour la trahison
Merci pour les illusions et merci pour la Conscience
Merci pour les je t’aime comme pour les je te quitte
Merci pour les bras qui entourent et ceux qui rejettent
Merci pour l’enseignement et la voie sur Chemin Oui et Merci pour ma vie ! Isabelle Van Hamme

Les sentiments (auteur inconnu)

Il était une fois une île où vivaient LES SENTIMENTS :
Le bonheur, la tristesse, l’orgueil… ainsi que tous
les autres, dont l’amour.

Un jour on annonça aux SENTIMENTS
que l’île allait être submergée par les eaux.
Tous décidèrent de s’en aller.
Seul l’amour choisit de rester,
accroché à ce qui restait de cette île.

Mais lorsque l’île fut sur le point de sombrer,
l’amour se résigna à appeler à l’aide.

La richesse passait à côté de l’amour
dans un luxueux bateau.
L’amour lui dit : « Richesse, peux-tu m’emmener ? »
« Non, car il y a beaucoup d’argent
et d’or sur mon bateau. Je n’ai pas de place pour toi. »

L’amour décida de demander à l’orgueil
qui passait aussi dans un magnifique vaisseau.
« orgueil, aide-moi, je t’en prie ! »
« Je ne peux pas t’aider, amour.
Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau. »

La tristesse étant tout à côté, l’amour lui demanda :
« tristesse, laisse-moi venir avec toi ».
« Oh…amour, je suis tellement triste
que j’ai besoin d’être seul . »

Le bonheur passa tout près de l’amour, mais il était si
heureux qu’il n’entendit même pas l’amour appeler !

Soudain, une voix dit :
« viens, amour, je te prends avec moi ».
C’était un vieillard qui avait parlé.
L’amour se sentit si reconnaissant et plein de joie
qu’il en oublia de demander son nom au vieillard.
Lorsqu’ils arrivèrent sur la terre ferme,
le vieillard s’en alla.

L’amour réalisa combien il lui devait et demanda au
savoir : « qui m’a aidé ? »

« C’était le temps », répondit le savoir…
« Le temps ? » s’interrogea l’amour.
« Mais pourquoi le temps m’a-t-il aidé ? »

Le savoir sourit plein de sagesse et répondit :
« c’est parce que seul le temps est capable de comprendre
combien l’amour est important dans la vie.

Auteur Inconnu

Je te vois

Parce que j’aime vraiment ce texte, que je pense que tout y est dit, je vous le partage ici

« Je te vois » est pour moi sans conteste une des phrases la plus belle et la plus puissante du film Avatar.
Je te vois tel que tu es tout au fond de toi, là où réside ton âme,
Je te vois sans te juger, sans te blâmer, en accueillant tout de toi,
Je te vois sans attendre quoi que ce soit de toi car mes attentes et mes projections pourraient t’abimer et voiler ton identité profonde,
Je te vois dans toutes tes dimensions et riche de toutes tes expériences,
Je te vois car je sais déjà que tu es un être complet et parfait,
Je te vois, c’est ma façon de t’accueillir sans conditions, et en faisant cela, je te permets à toi aussi de te voir et de t’accueillir tel que tu es,
Je te vois, c’est t’autoriser à être, à irradier, sans filtres, sans masques et sans peurs,
Je te vois 💗

Copyright © Géraldine Amelin 2018 -Tous droits réservés –